Egcs Finance » Finances » Comment retrouver des capitaux de prévoyance  »oubliés’’ ?
You are currently viewing Comment retrouver des capitaux de prévoyance  »oubliés’’ ?

Comment retrouver des capitaux de prévoyance  »oubliés’’ ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Finances

En Suisse, il est très fréquent que des travailleurs oublient qu’ils ont cotisé pour leur prévoyance. Cet oubli est souvent dû au changement d’employeurs ou à une longue période d’inactivité. Lorsqu’il arrive qu’ils s’en souviennent, il faudra retrouver à quel niveau se trouve les fonds. Ce processus est inconnu de bon nombre de personnes. Comment procéder alors pour détecter ses fonds de prévoyance égarés ?  

Parcourir le circuit de votre 2ᵉ pilier

Le travailleur qui a oublié ses capitaux de prévoyance doit suivre le circuit de ses avoirs du 2ᵉ pilier. Lorsque l’employé change d’emploi, le montant de sa cotisation de prévoyance doit être envoyé dans la caisse du nouvel employeur. Ainsi, c’est à l’employé d’indiquer la forme et la nouvelle destination de ses avoirs. 

Si celui-ci ne l’a pas fait, entre 6 mois et 2 ans, une règle est fixée. Après que le travailleur a cessé de travaillé, la banque déverse les fonds de libre passage à la Fondation Institution supplétive LPP. Connaissant ce système de fonctionnement, on peut retracer aisément ses avoirs pour les récupérer.

La recherche de l’assuré par la centrale du 2ᵉ pilier

Après l’âge de la retraite, le travailleur dispose de 10 années pour repérer facilement ses avoirs du 2ᵉ pilier. En effet, la centrale du 2ème pilier en Suisse est l’institution qui se charge d’aider le travailleur à rapatrier ses avoirs sur son compte. La centrale reçoit des institutions gestionnaires des avoirs de libre passage les informations qui peuvent permettre à l’assuré de récupérer ses avoirs égarés

Parmi ces informations, se trouvent celles des personnes ayant oublié de rapatrier leurs avoirs sur leur compte. L’intéressé ou son ayant droit sera recherché par la centrale du 2ᵉ pilier à travers la Centrale de compensation. L’assuré retrouvé pourra donc récupérer ses avoirs égarés.

La recherche assure par la centrale du 2 pilier

Le transfert des capitaux de prévoyance au Fonds de garantie

La centrale est informée des personnes devant bénéficier de leurs capitaux de prévoyance. Il s’agit de ceux-là qui ont atteint l’âge de la retraite et qui n’ont pas encore touché leur prévoyance. Cependant, la situation devient plus complexe lorsque dix ans après l’âge de retraite, la centrale n’a pas réussi à identifier l’assuré. 

Les fonds de prévoyance sont, au cas échéant, transférés aux Fonds de garantie. Il revient maintenant à l’intéressé ou à ses héritiers de prouver la propriété des fonds. Passé l’âge de 100 ans, l’assuré ne sera plus en mesure de récupérer ses avoirs égarés.

Recherche plus complexe concernant le 3ᵉ pilier

Il peut arriver qu’au cours de sa vie professionnelle, un travailleur décide de cotiser au 3ᵉ pilier. Il est vrai que dans ce cas, les oublis sont rares. Néanmoins, lorsque l’assuré oublie qu’il a cotisé, cela s’avèrerait encore plus complexe d’entrer en possession de ses avoirs égarés

Les banques ou assurances qui proposent ce type de service n’ont aucune obligation de rechercher le bénéficiaire. Mais l’intéressé-même ou ses ayant-droits peuvent mener des démarches pour récupérer ses avoirs égarés en suivant l’un des processus des avoirs égarés du 2e pilier.

En définitive, l’assuré ou ses ayants droits sont ceux qui mèneront les démarches pour entrer en possession des fonds de prévoyance.